Bannière
Cardio : Tonicardiaques PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Bendaoud   
Samedi, 30 Août 2008 06:32

 

LES TONICARDIAQUES

 

I. Introduction :

Substances qui permettent une augmentation de la concentration du calcium au niveau de la cellule myocardique, cela aurait pour effet d’augmenter le nombre de ponts entre actine et myosine améliorant ainsi les capacités contractiles des cellules et du muscle myocardique en général.

II. Les digitaliques :

1) Mode d’action :

Inhibition de la pompe NA/K atpaseàaugmentation de la concentration intracellulaire du sodiumàla sortie de ce dernier se fait grâce a une pompe qui fait rentrer le calcium.

2) Effets :

Inotrope (+) améliorent la contractilité myocardique

Chronotrope (-) diminution de la fréquence cardiaque

Dromotrope (-) diminution de la conduction auriculo-ventriculaire

Bathmotrope (+) augmentent l’excitabilité myocardique

Améliore l’activité vagale et diminue par conséquent l’activité sympathique

3) Les molécules :

DCI

Nom commercial

présentation

Posologie

Demi vie

Elimination

Acetyldigitoxine

Acylanide

Comp 0,2 mg

1cp/j

8jours

Hépatique

Digitoxine

Digitaline

Comp 0,1 mg

1cp/j

1amp en iv

4jours

Hépatique

Amp iv 0,2mg

Digoxine

Digoxine

Comp 0,25mg

1cp/j

1amp en iv

36heures

rénale

Susp buv pediatrie

50µg/ml

Amp iv 0,5mg

Lanatoside C

Cédilanide

Amp iv 0,4mg

1amp en iv



4) L’usage :

La voie intraveineuse est réservée pour le traitement en aigu des troubles du rythme supra ventriculaire afin de ralentir la cadence ventriculaire, une injection est généralement suffisante, la répétition doit être évitée

La posologie habituelle de la digoxine est de 1cp/j mais doit être réduite chez les sujets âgés ou en cas de fonction rénale perturbée

La digoxine est la molécule qui doit être utilisée (élimination plus rapide) sauf en cas d’insuffisance rénale ou la digitoxine est préférée

5) Les indications :

+ Insuffisance cardiaque chronique : 1comp/j de digoxine améliore les symptômes

+ Trouble du rythme supra ventriculaire a cadence ventriculaire rapide : Ralentissement d’une ACFA,

Ralentissement ou passage en fibrillation d’un flutter ou d’une tachycardie atriale

6) Surveillance :

+ Signes d’une bonne imprégnation :

Ralentissement de la fréquence cardiaque et cupule digitalique sur l’ECG (sous décalage arrondi sur les dérivations latérales)

+ Signes d’un surdosage et d’une intoxication :

Troubles digestives (perte d’appetit, nausées, vomissement,)

Bradycardie, extrasystoles auriculaires ou ventriculaires, tachycardie atriale, autres troubles du rythme.

Au moindre doute (arrêt du médicament et dosage de la digoxinémie, les taux thérapeutiques « digitoxine : 5-25µg/l , digoxine : 0,5-2,5µg/l »)

(Contrôle de la fonction rénale et de la kaliémie dont les perturbations favorisent les intoxications digitaliques)

III. Les Bêtamimétiques :

1) Mode d’action :

Stimulation des récepteurs beta1àrelais par la protéine Gsàactivation de l’adenylcyclaseàtransformation intracellulaire de l’ATP en AMPcàaugmentation de la concentration intracellulaire de l’AMPcàrentrée de calcium et libération du calcium par le réticulum sarcoplasmiqueà augmentation de la concentration du calcium intracellulaire

Selon les molécules et parfois la dose d’autres effets sont possibles

Stimulation des récepteurs beta2àaugmentation de la fréquence cardiaque

Stimulation des récepteurs alphaàvasoconstriction artérielle et artériolaire

Stimulation des récepteurs dopaminergiques rénauxàaugmentation du débit sanguin rénal

2) Molécules :

DCI

Nom commercial

Posologie

Effets

Indications

isoprénaline

Isuprel

5amp a 0,2mg dans250cc de SGI (debit a 7gouttes/min ajusté sur la FC

B2+++

B1+/-

Bradycardie sévère sur BAV ou non

dobutamine

dubutrex

5a20µ/kg/min SE

B1+++

B2+/-

Choc cardiogenique

>20µ/kg/min SE

Alpha++


Dopamine

dopamine

2a5µ/kg/min SE

Dopa+

Insuf renale flle

5a20µ /kg/min SE

Beta1++

Beta2++

Choc cardiogenique

>20µ/kg/min SE

Alpha++


3) L’usage :

Pour le choc cadiogénique le traitement vise l’augmentation de la contractilité et donc du débit cardiaque par stimulation bêta 1 avec la moindre stimulation possible des récepteurs bêta 2 (pourvoyeuses de trouble du rythme) et alpha (qui augmentent la résistance périphérique) le schéma standard utilise des paliers (dobutamine 5µ/kg/minà20µ/kg/minàadjoindre la dopamine5µ/kg/min)

Le principe d’utilisation c’est également sur une période la plus courte possible, à la longue une désensibilisation de myocarde par internalisation des récepteurs apparaît

IV. Les inhibiteurs de la phosphodiestérase :

1) Mode d’action :

La phosphodiestérase est une enzyme intracellulaire qui dégrade l’AMPc en AMP et donc diminue la concentration intracellulaire d’AMPc, les inhibiteurs de cette phosphodiestérase maintiennent une concentration intracellulaire élevée d’AMPc et par conséquent augmentent la concentration intracellulaire du calcium

Autres effets notés avec ces substances : une vasodilatation périphérique et l’amélioration de la relaxation ventriculaire en facilitant l’activité de largage et de recapture du calcium par le réticulum sarcoplasmique

2) Molécules :

DCI

Nom commercial

Posologie (charge et entretien)

Enoximone

Perfane

90µg/kg/min durant 30minà 5 a 20µg/kg/min

Milrinone

Corotrope

50µg/kg/min durant 10minà0,375a0,750µg/kg/min

Amrinone

Inocor

30µg/kg/min durant 2a3heuresà5a10µg/kg/min

3) L’usage :

Dans les insuffisance cardiaques aigues avec bas débit cardiaque l’amélioration de la contractilité, du remplissage et la diminution de la post charge rétablissent la fonction cardiaque et la perfusion périphérique mais avec une surveillance stricte de la PA (une hypotension sévère peut survenir et aggraver l’hypoperfusion périphérique, d’autres effets secondaires doivent être surveillés comme la tachycardie et les troubles du rythme.

Mise à jour le Dimanche, 25 Janvier 2009 04:52